Quand vos intestins disent « non »… 10 astuces naturelles pour s’en sortir après la table de Noël

 

 

Je m’en souviendrai toujours de mon premier Noël passé en France chez ma belle-mère. Et surtout  de cette table incroyable et féérique qu’elle a organisée dans les meilleures traditions françaises. Foie gras, Saint-Jacques, dinde, chapon, bûche, huitres, lapin, pintade … – je n’ai jamais vu une telle quantité des plats et je n’ai jamais gouté des choses meilleures que ce soir-ci ! Le seul problème était qu’on a commence à caler déjà après l’entrée… c’était vraiment trop dommage pour le plat principal, on n’avait simplement plus de place.

Actuellement beaucoup de gens refusent manger le foie gras et certains autres plats traditionnels pour des questions éthiques ou médicales, mais la plupart du temps, la table de Noël reste abondante et très gourmande (et il ne faut pas oublier les papillotes !).

Bonjour l’indigestion ! Maux de ventre, ballonnements, météorisme, constipation, nausées…

 

 

 

 

Au cours de l'indigestion, l'estomac est rempli à ras bord ou ratatiné sur un contenu compact qu'il ne parvient pas à brasser. Ne pouvant le faire passer vers le pylore et les intestins, il a tendance à l'expulser par le haut. Or si l'orifice supérieur de l'estomac est fermé ou spasmé, les aliments tournent en rond sans pour autant être digérés, d'où l'impression de malaise général.

Alors, comment s’y prendre ? Allez, on liste des petites astuces :

  1. D'abord vous allonger, desserrer la ceinture, c'est ce qu'on fait naturellement quand on a trop mangé.
  2. Une diète de 24 ou 48 heures peut être envisagée afin de permettre à l’estomac de digérer.
  3. Si vous avez seulement des nausées sans vomissement et que vous sentez que cela vous soulagerait, vous pouvez aider à cela essayant de vous faire vomir. Le café salé et tiède est un bon starter. C'est efficace, mais déconseillé aux enfants de moins de 10 ans.
  4. Si cela vous soulage, vous pouvez boire des boissons chaudes à la condition de le faire à petites gorgées et progressivement. Les tisanes de menthe et de mélisse sont les plus conseillées : versez 2 cuillères à café et 1/2 de menthe, et 1/2 cuillères à café de mélisse dans une tasse d'eau bouillante. Laissez infuser 10 minutes. Ajouter 1/4 de cuillère à café de miel et du jus de citron. Buvez une tasse après chaque repas un peu lourd.
  5. À condition que l'eau ne soit pas trop fraîche, vous pouvez aussi boire de la Vichy Célestins, en l'agitant un peu pour retirer l'excès de gaz. Buvez lentement et à petites gorgées. Maximum un demi verre à la fois. Son rôle est d'aérer un peu le contenu de l'estomac pour qu'il soit moins compact. L'eau légèrement gazeuse ou alcaline permet d'alléger un peu le contenu et de permettre à l'estomac de brasser les aliments pour qu'ils aillent vers les intestins.
  6. Si vous êtes constipé, mettez 2 gouttes d’huile essentielle de la Lavande Vraie sous la langue (je vous demande de réviser les règles d’utilisation des huiles essentielles et les contrindications ici :  http://www.reflexologue-annecy.com/blog/l-aromathérapie-scientifique-et-ses-composantes/ . En cas de doute, consultez votre conseiller en Aromathérapie).
  7. En cas de la digestion lente,  utilisez 2 gouttes d’huile essentielle de basilic tropical ou 2 gouttes d’huile essentielle du curcuma par la voie orale sous la langue après le repas (< 6 gouttes/24 heures !).
  8. Si vous avez des nausées : 1 goutte d’huile essentielle de citron ou 1 goutte d’huile essentielle de menthe poivrée sur ½ morceau de sucre ou sur un morceau de pain ou dans une cuillère de l’huile d’olive.
  9. En cas de ballonnement, melangez 1 goutte d’huile essentielle de cannelle + 1 goutte HE girofle + 3 gouttes  HE citron : 1 goutte du mélange par la voie orale sur ½ morceau de sucre ou sur un morceau de pain ou dans une cuillère de l’huile d’olive avant chaque repas, et/ou en cas  excessive de gaz abdominaux.
  10. Réflexologie : pour vous aider vous-mêmes en cas de colique, de constipation, ou même de diarrhée, massez cette partie de la main. Il vaut mieux passer sur cette zone plusieurs fois en reptation sur les deux mains (si vous pouvez, lors du passage sur cette zone,  imaginez la partie du corps qui vous dérange)

 

 

En cas des problèmes chroniques ou répétitifs, la réflexologie permet de prendre en charge et de traiter en profondeur les disfonctionnements du système digestif et le stress qui l’accompagne, et d’assurer des résultats notables dans la durée tout en offrant un moment de bien-être et de relaxation. Elle permet également mobiliser les toxines de notre corps et aider à les éliminer.

N’hésitez pas à contacter votre réflexologue !

 

 

Réflexologie plantaire

Réflexologie palmaire

Aromathérapie

Version imprimable Version imprimable | Plan du site
© FILIUTOVICH-URBAIN Véronika Tél.: 06.99.07.87.97 urbain.veronika@gmail.com